Auteur(s) :

Karine Millon-Fauré

Résumé :

Les élèves migrants rencontrent davantage de difficultés dans l’apprentissage des mathématiques que leurs camarades nés en France. A partir d’expérimentations menées auprès d’élèves nouvellement arrivés en France, nous verrons que le réinvestissement des connaissances antérieures est rarement effectué avec succès. En nous appuyant sur des considérations théoriques, nous chercherons à expliquer ce phénomène (ce qui nous amènera à nous demander de quelle manière les conditions institutionnelles influencent l’apprentissage et le réinvestissement des connaissances) et à proposer quelques pistes d’interventions.

Mots-clés :

didactique des mathématiques ; élèves migrants ; techniques opératoires ; institution ; contrat didactique ; ostensifs ; langue