Auteur(s) :

S. Gousseau Coutat

Résumé :

Cet article présente une expérimentation faite dans une classe de 4ième dont l'objectif est d'aider les élèves à entrer dans le processus de preuve en géométrie. A cette fin est mis en place un processus de médiation sémiotique visant à introduire la distinction entre hypothèse et conclusion et à contribuer ainsi à la reconnaissance du statut opératoire des énoncés.