Auteur(s) :

Carine REYDY

Résumé :

Les nouveaux programmes pour l’école primaire (MEN 2015) réaffirment une volonté d’assurer la continuité des apprentissages entre l’école primaire et le collège en plaçant au sein d’un m=me cycle les classes de CM1, de CM2 et de 6 e . Pour les mathématiques, la géométrie est perçue comme un domaine d’apprentissage propice 8 cette liaison : on amène les élèves 8 passer d’une géométrie perceptive 8 une géométrie instrumentée, en vue de les préparer 8 une géométrie déductive au cycle 4. En particulier, les enseignants sont invités 8 faire appréhender de plusieurs façons un m=me concept aux élèves. Après quelques éclairages sur ces préconisations, on propose et on analyse dans cet article une séquence d’enseignement autour de la notion de parallélisme qui fait fonctionner trois appréhensions de la notion de droites parallèles.