Auteur(s) :

Stéphane SIREJACOB

Résumé :

Cet article a pour objectif de mettre en avant des besoins d’apprentissages en algèbre laissés implicites au sein de l’institution, à travers une analyse des programmes de 2008 et de manuels scolaires français sur le thème des équations. La méthodologie pour cette analyse s’appuie sur des éléments de référence au sujet des savoirs à enseigner : par comparaison, sont interrogés les raisons d’être, la place et la fonction des équations dans les programmes et les manuels, les processus de conceptualisation qui leur sont relatifs, les types de problèmes travaillés (ou ceux qui ne le sont pas), les justifications et les modes de validation des calculs utilisés (ou non), les articulations établies (ou non) entre les objets en lien avec l’utilisation, la manipulation et la production d’équations. Les résultats saillants sur les savoirs à enseigner et enseignés sur les équations au collège sont dégagés. En fin d’article, une réflexion sur les nouveaux programmes (2015) est également amorcée.