Auteur(s) :

Michel DERUAZ, Thierry DIAS

Résumé :

Dans cet article, nous souhaitons interroger la légitimité du recours à l'utilisation du terme dyscalculie dans le contexte de l'enseignement des mathématiques au lycée. En parcourant une étude de cas menée dans le contexte d'appui individuel pour une élève signalée en difficulté, nous présentons les étayages utilisés permettant de relativiser la notion de troubles des apprentissages en mathématiques. Nous montrerons également comment des entretiens de type métacognitifs permettent de mieux repérer les causes des difficultés en ancrant nos propos sur des repères didactiques.