Auteur(s) :

Franck JAMES

Résumé :

Cet article présente un travail d’investigation mené avec des élèves de cycle 3 concernant la mesure de la masse d’oeufs de poules au cours de leur incubation. II s’appuie sur les séquences mises en oeuvre par trois enseignants disposant d’une couveuse artificielle. Les objectifs visés, les difficultés rencontrées mais aussi les choix d’exploitation sont comparés et analysés. Au-delà du premier obstacle que va représenter le constat d’un « système » en croissance qui ne prend pas de masse, c’est la perte de masse qui va être génératrice de questionnement et conduire des élèves à développer diverses démarches d’investigation. Nous mettons en avant ici l’intérêt d’une approche intégrée des sciences qui donne du sens à l’exploration de cette problématique.