Auteur(s) :

Groupe Élémentaire de l’IREM de FRANCHE COMTÉ

Résumé :

L’article décrit une séquence de deux séances en classe de CM1. Cette séquence a pour but de faire un état des lieux dans cette classe sur les notions d’aléatoire et de prise de décision sous contraintes. Le travail se base sur un jeu mathématique intitulé « Qui peut le plus ». Ce « jeu », dont les auteurs donnent une description précise, place l’enfant face des décisions à prendre en tenant compte du hasard et des résultats précédents. Dans cet environnement probabiliste, les auteurs laissent la parole à l’enfant. Il ne s’agit pas d’évaluer les connaissances sur le domaine des probabilités, mais plutôt de se rendre compte que le système de pensée probabiliste est déjà bien présent chez les enfants de ce CM1.