Auteur(s) :

Anne-Cécile MATHE

Résumé :

Cet article s’interroge sur une modalité possible d’apprentissage du DIRE en mathématiques, notamment de la spécificité de certains mots du lexique géométrique par rapport à leur utilisation dans le langage courant. L’auteure analyse cette co-construction des élèves, avec l’aide du maître, d’un vocabulaire de référence en cycle 3, en pointe les aspects de type argumentatif et leur intérêt pour les apprentissages mathématiques

Mots clés :

géométrie, solide, langage, cycle 3