Auteur(s) :

Karine MILLON-FAURÉ

Résumé :

Nous nous interrogeons sur la pertinence des pratiques mises en place par les enseignants lors de l'intégration des nouvelles technologies dans leur classe. Pour cela, nous avons observé un professeur de mathématiques qui utilisait dans ses cours une caméra reliée à un vidéo-projecteur au cours d'une activité de recherche mettant en œuvre des constructions géométriques. Nous avons cherché quel était l'impact de l'utilisation de cet outil sur ses pratiques et celles de ses élèves, notamment en ce qui concernait la prise en compte des productions de la classe, l'apprentissage des « savoir-faire transparents » et la constitution d'une mémoire didactique commune. A travers l'étude de ce cas particulier, nous avons pu observer les intérêts mais également entrevoir certains des effets pervers que pouvait entraîner l'intégration cette nouvelle technologie dans la classe.