Auteur(s) :

Jean-François GRELIER

Résumé :

Travailler sur les solides mathématiquement est difficile à l’école primaire, car les représentations mathématiques sont complexes. Les boîtes en carton du commerce font partie de l’environnement social des élèves. De plus, leurs procédés de fabrication sont facilement accessibles. Une fois que les élèves ont appris à retourner les boîtes, par exemple pour faire des maisons, on peut utiliser cette situation pour produire toutes sortes de maquettes. Ainsi, ces boîtes permettent de modéliser des agencements spatiaux complexes, comme des villages ou des écoles, ce qui est une entrée naturelle vers les plans et les cartes. L’article présente deux situations de classe où ce travail est mené.