Auteur(s) :

Stéphane CYR

Résumé :

L’idée d’introduire la preuve à l'école élémentaire est de plus en plus mentionnée comme solution aux problèmes qu’éprouvent les élèves du secondaire avec cette notion. La rupture qui s’opère entre le primaire et le secondaire en géométrie, à la base de ces problèmes, pourrait être amoindrie en introduisant des activités de validation théorique dès la fin de l’élémentaire. Cet article discute des résultats d’une expérimentation menée en ce sens avec des élèves québécois de CM2. L’expérimentation a permis de démontrer l’apparition d’une démarche de validation se rapprochant d’une preuve basée sur un raisonnement déductif chez nos élèves. Par ailleurs, certains facteurs ont entravé ce recours au raisonnement déductif alors que d’autres l’ont favorisé. Nous exposerons ces principaux résultats ainsi que les facteurs ayant influencé la démarche de validation des élèves.

Mots-clés :

Raisonnement déductif, preuve, géométrie, élémentaire, argumentation